Pour répondre aux questions que vous me posez sur le Yarn Bombing, voici quelques pistes

La définition de Wikipédia

Le yarn bombing (appelé aussi « knit graffiti ») est une forme d'art urbain ou de graffiti qui utilise le tricot ou les fils colorés.

Principe

Le yarn bombing investit la rue en utilisant et en recouvrant le mobilier urbain de tricot : bancs, escaliers, ponts, mais aussi des éléments de paysage naturel comme les troncs d'arbre, ainsi que les sculptures dans les places ou les jardins.

L'un des objectifs est d'habiller les lieux publics en les rendant moins impersonnels, en les humanisant et en suscitant la réaction des passants.

Le yarn bombing reste une pratique illégale lorsqu'il ne s'agit pas d'une commande des pouvoirs publics.

Histoire

Le mouvement est né en 2005 lorsque Magda Sayeg a eu l'idée de recouvrir la poignée de la porte de sa boutique de laine à Houston, aux États-Unis.

La pratique s'est ensuite largement diffusée, notamment en Europe de l'Est et en Angleterre. C'est en effet à Londres qu'a eu lieu la première aventure de tricot collectif, appelée « Knit the City » (« Tricote la ville »)2.

En France, la ville d'Angers a proposé à ses habitants de contribuer, en tricotant, à une action de yarn bombing dans la ville dans le cadre du festival d'art urbain Artaq en mai 20123. À cette occasion, Magda Sayeg a recouvert de tricot le pont Confluences4.

quelques photos de nos essais, devant la médiathèque de Narbonne

602420_344783072314901_1619604710_n

968984_334053506721191_123038759_n

972287_344962845630257_2056295045_n

Le lien de l'asso (sur FB) https://www.facebook.com/pages/Association-Les-Amis-de-La-M%C3%A9diath%C3%A8que-et-de-lEcole-dArts-Plastiques/222024041257472?fref=ts

et un autre

http://yarnbombinginhautegoulaine.blogspot.fr/

ou là sur G...

J'espère que vous aimerez, et, qui sait, cela vous donnera peut-être des idées !